Association d'Aide aux Victimes de France
Section d'aide aux victimes de licenciement

Entretien préalable au licenciement

Votre employeur vous a convoqué à un entretien préalable au licenciement ? Nous vous expliquons comment bien préparer son entretien.

Bon à savoir : N’oubliez pas que l’objectif de l’entretien préalable est de vous donner l’occasion de vous exprimer et de défendre votre position.

Préparation avant l’entretien

Étape 1 : Comprenez pourquoi vous vous retrouvez dans cette situation

Surtout, prenez le temps de comprendre les raisons spécifiques pour lesquelles vous êtes convoqué à l’entretien préalable. Qu’avez-vous fait pour vous mettre dans cette situation ? Vos agissements étaient-ils justifiés ?

Ainsi, identifiez les faits reprochés et les éventuelles violations du règlement interne de l’entreprise.

Étape 2 : Relisez le règlement intérieur

Il peut être important et cela peut jouer en votre faveur si vous relisez le règlement intérieur de l’entreprise.

Familiarisez-vous avec les règles et les politiques de l’entreprise pour déterminer si vous avez enfreint l’une d’entre elles. Cela vous permettra d’argumenter vos propos de manière informée lors de l’entretien.

Étape 3 : Préparez vos arguments

Réfléchissez à vos arguments pour expliquer votre point de vue sur les événements en question. Pourquoi avez-vous agi comme cela ? Était-ce nécessaire ?

Soyez honnête et factuel dans vos réponses, en fournissant des exemples concrets pour étayer vos propos.

Étape 4 : Rapportez des preuves

Avoir des preuves qui peuvent vous aider à sortir favorablement de cette situation peut être bien, elles appuieront vos propos.

Si vous disposez de documents, d’e-mails ou de témoignages qui soutiennent votre version des faits, rassemblez-les et apportez-les à l’entretien pour étayer vos arguments.

Pendant l’entretien

Étape 1 : Soyez accompagné

Pendant l’entretien préalable, vous avez le droit d’être accompagné par un membre du personnel de l’entreprise de votre choix.

Il peut être bien d’être accompagné par un membre de l’entreprise afin d’avoir un témoignage qui expliquera le déroulement de l’entretien en cas de problème.

Étape 2 : Restez calme et professionnel lors de l’entretien

Lors de l’entretien, gardez votre calme et adoptez une attitude professionnelle, même si les discussions peuvent être tendues. Évitez de devenir agressif ou de vous laisser emporter par l’émotion. Cela jouera contre vous.

Notamment si vous souhaitez être réintégré dans l’entreprise, vous devez avoir une attitude exemplaire tout en défendant votre point de vue.

Étape 3 : Écoutez attentivement

Il est important de bien écouter les arguments de l’employeur et de poser des questions pour clarifier les points qui vous paraissent flous. Cela montrera que vous prenez la situation au sérieux.

Étape 4 : Montrez que vous avez tiré des leçons

Si vous avez commis une erreur, reconnaissez-la et expliquez les mesures que vous avez prises ou que vous comptez prendre pour éviter que cela se reproduise à l’avenir.

Notamment si vous souhaitez réintégré l’entreprise, cela jouera en votre faveur.

Étape 5 : Connaissez vos droits

Vous pouvez vous renseigner afin de savoir si la procédure disciplinaire a été respectée. En effet, si elle n’a pas été respectée, vous pourrez contester la sanction disciplinaire.

Ainsi assurez-vous que toutes les étapes de la procédure (de l’envoi de la lettre de l’entretien préalable à l’envoi de la lettre de la sanction disciplinaire) appropriées sont respectées.

Étape 6 : Préparez-vous à toute éventualité

Envisagez les différentes issues possibles de l’entretien, y compris une sanction disciplinaire.

Réfléchissez aux actions que vous prendrez si cela se produit, telles que faire appel ou chercher un compromis.

Bon à savoir : Consultez notre page si vous ne pouvez pas vous rendre à l’entretien préalable !

D’autres questions sur l’entretien préalable au licenciement ?

N’hésitez pas à contacter la permanence de l’association pour plus d’informations !

Photo de Patrick Kloepfer en fauteuil roulant
guillemets
guillemets

Patrick Kloepfer

Président d'honneur de l'AVF

“Vous pouvez compter sur l’Association AVF pour vous épauler. Bon courage à chacun ! “

Pour toutes vos questions l’Association AVF est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00